le 8 juillet 2024
  • Entrepreneuriat-Entreprenariat

Publié le 8 juillet 2024 Mis à jour le 8 juillet 2024

Emma Giraud, l’entrepreneuriat au féminin

Avec son projet Bloosens, l’étudiante Emma Giraud a imaginé une culotte menstruelle permettant de soulager les douleurs liées aux règles.

Après avoir passé un baccalauréat scientifique et avoir poursuivi ses études dans le domaine de la biologie, Emma Giraud, 23 ans, a su développer des compétences managériales jusqu’à découvrir une réelle appétence pour le monde de l’entrepreneuriat. En effet, au-delà de toutes les connaissances techniques, scientifiques mais également marketing ou encore financières, elle a eu l’occasion de travailler au sein de plusieurs projets en équipe et d’approfondir ses aptitudes à organiser, communiquer et préserver avec rigueur et ambition.

Changer les règles

Son projet Bloosens, pensé dans le cadre d’un travail étudiant en équipe lorsqu’elle était à l’École de Biologie Industrielle basée à Cergy, entend changer les règles concernant les douleurs liées au cycle menstruel. "Une fois diplômée de cinq années d’études, j’ai enchaîné avec une année universitaire au sein de CY Entreprendre pour bénéficier d’une formation à l’entrepreneuriat ainsi que d’un grand réseau grâce au Diplôme Étudiant-Entrepreneur (D2E) afin de faire voir le jour à Bloosens", explique Emma, de Courbevoie. "Pendant cette année, je me suis beaucoup développée personnellement sur des postures et des comportements à adopter face à certaines situations qui sont indispensables pour réussir dans l’entrepreneuriat." Avec son projet, Emma a décroché en mars 2023 la 2e place du concours Femmes et Entreprendre remportant 1 500 euros et a fini parmi les dix finalistes du concours Moovjee en mai 2023.

Depuis les prémices de l’élaboration de Bloosens, le projet a évolué. Un nouveau nom devrait d’ailleurs bientôt lui être attribué. "C’est tout l’art de la confrontation avec le terrain. La culotte menstruelle nouvelle génération reste l’idée phare mais aujourd’hui mon projet s’articule autour de l’aromathérapie et plus particulièrement autour de roll-on aux huiles essentielles spécialement étudiés et conçus pour apaiser les douleurs menstruelles", indique l’étudiante entrepreneuse motivée à l’idée d’être utile et de contribuer à l’amélioration de la santé et du quotidien des femmes. Grâce à CY Entreprendre, Emma a pu rencontrer de nombreux partenaires avec qui elle va pouvoir collaborer pour mettre en place chaque pierre du projet, que ce soit pour la création du produit ou la partie administrative de l’entreprise. Les prochaines étapes sont l’élaboration des prototypes et les demandes de financement.
 
"L’entrepreneuriat est un univers sans modèle fixe"

Emma n’est pas issue d’une famille d’entrepreneurs, c’est pourquoi elle a choisi d’être accompagnée par CY Entreprendre. "Avoir la possibilité de toucher à tous les domaines m’anime beaucoup et l’idée d’avoir une certaine autonomie dans ce que je fais me plait", souligne-t-elle. "L’entrepreneuriat est un univers sans modèle fixe, chacun y apporte ses valeurs et sa touche personnelle pour créer quelque chose qui lui ressemble, destiné à satisfaire le plus grand nombre." Aux préjugés qui entourent parfois encore l’entrepreneuriat au féminin, elle répond. "Sans faire de généralité, les femmes ont des qualités que les hommes ont peut-être moins. Elles sont prudentes, prévoyantes et surtout empathiques et à l’écoute, ce qui leur permet de mener leur projet d’une autre façon, tout aussi stratégiquement conçu. Elles mènent donc leur équipe avec une autre approche et atteignent tout aussi efficacement leurs objectifs."


En savoir plus