le 24 mars 2021
  • Médecine Préventive

  • Santé

Publié le 25 mars 2021 Mis à jour le 2 avril 2021

PSSM : visite de Marie-Christine Cavecchi

Marie-Christine Cavecchi, présidente du Conseil départemental du Val-d'Oise et Véronique Pélissier, vice-présidente déléguée à la prévention spécialisée et à la vie universitaire, à la rencontre des participants à la formation PSSM - © CY Cergy Paris Université

Mercredi 24 mars 2021, Marie-Christine Cavecchi, présidente du Conseil départemental du Val-d'Oise a rencontré les étudiantes et les étudiants participant à une session de formation de deux jours en Premiers Secours en Santé Mentale (PSSM). Quatre sessions sont organisées pour former des secouristes en santé mentale et ainsi faire face à la croissance de la détresse psychologique étudiante.

Marie-Christine Cavecchi a pu échanger sur les motivations des participants à devenir secouriste en santé mentale et sur cette crise que traverse la population étudiante en période de pandémie.

Patrick Courilleau, vice-président Formation et Vie étudiante de CY Cergy Paris Université ; Floriane Dion, médecin fondatrice du projet et Agnès Ducré-Sié, directrice de l'organisme de formation, ont remercié Marie-Christine Cavecchi et le département du Val-d’Oise d'avoir permis la création de cette formation. 

Paul-Adrien et Jacqueline, deux étudiants formés pour devenir secouristes en santé mentale - © CY Cergy Paris Université

Une formation de deux jours en Premiers Secours en Santé Mentale (PSSM)

Pendant deux jours, six étudiantes et étudiants de CY Cergy Paris Université et quatre membres du personnel du Service Universitaire de Médecine Préventive et de Promotion de la Santé (SUMPPS) assistent à cette formation menée par l’association Iris-Messidor. Avec des mises en situation, des jeux de rôle et le suivi d'un plan d'action, ils apprennent à détecter et à agir face aux différents troubles possibles : dépressifs, anxieux, psychotiques ou liés aux consommations de substance. À l’issue de ces deux jours, les étudiantes et les étudiants se voient remettre un diplôme de secouriste en PSSM.

Création d’une unité d’enseignement libre en PSSM à la rentrée 2021-2022

Au terme de ces quatre sessions, cinquante secouristes auront été formés en ce début d’année. A partir de l'année universitaire 2021-2022, cette formation PSSM se transformera en une Unité d’Enseignement (UE) libre et formera soixante nouveaux étudiantes et étudiants.

En savoir plus