Publié le 24 août 2020 Mis à jour le 28 avril 2021

Cursus Master en Ingénierie : Géosciences pour l'énergie

Cursus Master en Ingénierie : Géosciences pour l'énergie

Accéder aux sections de la fiche

Call to actions

Pour que nous puissions vous recontacter

Ce champ est facultatif. Si vous ne le remplissez pas, la question donnée en exemple ci-dessus sera envoyée.

saisir le code présent dans l'image

Envoi du message…

Votre message a été envoyé.

Une erreur est survenue pendant l'envoi de la question. Essayez de nous contacter par téléphone.

Nous téléphoner au (+33)1 34 25 73 56

Détails

Présentation

L’objectif de ce cursus master en ingénierie est de former des ingénieurs géologues, des ingénieurs géophysiciens, des ingénieurs en physique et mécanique des roches qui participeront aux innovations technologiques et à l’émergence des nouvelles filières industrielles autour du stockage souterrain et de la géothermie.

Enjeux

La diversification des sources d'énergie est une question fondamentale du XXIe siècle. Le potentiel de stockage de la Terre solide ainsi que l’usage de l’énergie géothermique deviennent des enjeux majeurs et ouvrent des opportunités de nouveaux métiers, tandis que les réservoirs non conventionnels et l'optimisation des méthodes de production et d'exploration des ressources traditionnelles (gaz, pétrole) relancent les besoins en recherche et développement.

Lieux

Site de Neuville

Responsable(s) de la formation

SOULOUMIAC Pauline

Partenariats

Établissements

CY Tech science et technologie
Site de Neuville

Admission

Pré-requis

Niveau(x) de recrutement

Baccalauréat général

Formation(s) requise(s)

  • Bac à dominante scientifique

Modalités de candidature

  • Parcoursup

Programme

Bases solides en sciences de l’ingénieur :
  • Chimie, maths, physique, informatique...

Socle fort en géosciences :
  • Géologie structurale/terrain, physique des roches, géophysique, modélisation Ouverture socio-économique et culturelle : Sociologie, économie, politique de l’énergie, risques

Spécialisation en énergie :
  • Géothermie, Géostockage, Hydrocarbures

  • Sur plus de 48 semaines, des stages en entreprise (R&D), en laboratoire (R), et sur le terrain (géologie, géophysique), en France et à l’étranger, enrichiront chaque année de formation.

Plusieurs opportunités de stages à l’étranger seront proposées conduisant à un séjour cumulé d’au moins 3 mois. Nous encourageons en outre le suivi de cours à l’étranger (semestriels ou annuels) dans les universités partenaires de l’UCP.

Et après ?

Niveau de sortie

Année post-bac de sortie

Bac +5

Niveau de sortie

BAC +5

Compétences visées

Activités visées / compétences attestées


Les diplômés sont des spécialistes de la croûte supérieure dans ces aspects de géologie structurale, de physique et de mécanique des roches, avec un bon savoir-faire en modélisation numérique du transport (chaleur, écoulements) et des déformations (de la tectonique à la stabilité de cavités).
Ils portent un regard pertinent sur les données de sub-surface (sismique, forages), sur les analyses d'échantillons et sont capables de développer une compréhension approfondie des enjeux et des risques dans les trois grandes problématiques suivantes :
― la caractérisation des propriétés d’un réservoir, l’évaluation de ses capacités ou encore l’optimisation de son exploitation, que ce réservoir contienne des ressources de type hydrocarbure ou géothermique;
― la caractérisation mécanique de la formation hôte ou de son évolution dans le temps pour le stockage de fluide en cavité ou bien de déchets solides radioactifs;
― la mise en place et la gestion des sites de stockage souterrain ou des sites d’exploitation des ressources.

Poursuites d'études

  • Doctorat

Débouchés professionnels

Secteurs d'activité ou type d'emploi

  • Ingénieur en bureau d'études, expert en géothermique, géologie, mécanique des roches et géophysique

Inscriptions

Coût de la formation

  • Frais d’inscriptions aux diplômes nationaux pour les formations supports de licence les 3 premières années, puis de master.
  • Frais d’inscription au diplôme universitaire complémentaire (label CMI) : 426 € par année.